Un projet de territoire

Le Pays du Ruffecois est en cours d’élaboration de son Plan Climat Air Energie Territoire (PCAET). Les objectifs annoncés sont :

  • la réduction des émissions de gaz à effets de serre pour limiter l’impact du territoire sur le changement climatique ;
  • la mise en cohérence des actions de tous les acteurs du territoire (entreprises, agriculteurs, elus…) ;
  • le développement des énergies renouvelables ;
  • la volonté de sobriété énergétique, l’amélioration de la qualité de l’air et la lutte contre le changement climatique.

Il s’est également engagé dans la mise en place d’une démarche Territoire à Energie Positive (TEPOS).
Le Schéma de Cohérence Territoriale, approuvé en juin 2018, prévoit de développer la production énergétique renouvelable en optimisant la ressource éolienne.
Le projet éolien des Combonnants contribue aux objectifs fixés dans le cadre de ces démarches de territoire.

 

 

Des retombées économiques durables

L’implantation de 4 éoliennes de 2,4 à 3,6 MW génèrera de nombreuses retombées économiques locales pour le territoire :

  • Environ 38 000 €/an de revenus fiscaux et locatifs pour les 3 éoliennes de la commune de Juillé ;
  • Environ 13 000 €/an de revenus fiscaux et locatifs pour l'éolienne de la commune de Lonnes ;
  • Environ 55 000 €/an de taxes pour la communauté de communes Coeur de Charente ;
  • Environ 56 000 €/an pour le Département et la Région.

Activité économique et emploi

 

La région Nouvelle-Aquitaine dispose de  940 MW installés mi-2018 sur 90 parcs éoliens environ.

Cette production en électricité éolienne représente la consommation électrique d'une collectivité de 700 000 foyers (source : Ministère de la Transition écologique et solidaire - hors chauffage et eau chaude - 2,3 personnes / foyer).

En 2016, la région Nouvelle-Aquitaine comptait près de 1 000 emplois* liés à l’énergie éolienne. Confiés à des entreprises de la région (travaux publics, génie électrique…), les travaux d’infrastructures et de raccordement représentent 20% du coût total d’investissement des parcs**. Les métiers du développement et de l’exploitation attirent des nouveaux arrivants sur le territoire et des salariés en reconversion professionnelle, qui souhaitent rejoindre une filière d’avenir dynamique.

* Bearing Point pour FEE, Observatoire de l’éolien 2017
** Pöyry pour FEE, Observatoire des coûts de l’éolien terrestre, 2016